English  ✓

Français

Español

Social change, aspirations of youth and illegal emigration in Tunisia

Hassene Kassar, Faculté des Sciences Humaines et Sociales de Tunis

L’immigration tunisienne en France à pris son essence depuis l’indépendance (1956). Néanmoins, elle a toujours changé de forme et de nature, mais paradoxalement elle n’a connu son essor que vers les années soixante dix et le début des années quatre vingt, à l’issu desquels on trouve que la population qui a profité le plus de la régularisation de situation était la Tunisienne avec 22000 cas. Bien qu’elle soit organisée par l’intermédiaire de protocoles officiels, l’immigration tunisienne en France était en grande partie une immigration clandestine dans laquelle les réseaux sociaux jouent un rôle déterminant. C’est dans ce sens que pendant une longue période même les régions de résidences des immigrés tunisiens en France étaient le reflet de ces appartenances régionales voir même tribales. Les mutations qu’a connu le monde, depuis les deux dernières décennies et la complication de la situation en méditerranée aussi bien au Nord qu’au Sud ont été en grande partie à l’origine des changements dans la problématique de la migration dans cette région très sensible du monde.

  See paper

Presented in Poster Session 5: Poster Session 5