English  ✓

Français

Español

Salaries, maternity leave, fertility and the timing of births in France: a dynamic approach to panel data

Olivia Ekert-Jaffe, Institut National d'Études Démographiques (INED)
Rémi Mougin, Institut National d'Études Démographiques (INED)

Une mesure fine des effets des politiques familiales sur la fécondité exige de traiter des aspects dynamiques du comportement de fécondité au niveau individuel. Une relation entre le calendrier des naissances par rang et les salaires de hommes et des femmes sera établie à l‘aide de l’analyse des biographies. Il s’agit de la première étude sur données de panel, qui tienne compte à la fois de l’endogénéité de salaires individuels, de l’hétérogénéité non observée, des comportement d’arrêt de la fécondité et des intervalles des naissances précédentes, et qui teste la pertinence du modèle économique contre l’approche démographique pure. Cette analyse empirique porte sur 7500 femmes de l’Échantillon Démographique Permanent enrichi des déclarations annuelles des salaires, observées entre 1975 et 1995. On y montre l’influence positive des mesures relatives aux congés de maternité qui ont compensé l’effet négatif de la hausse des salaire féminins en France pendant cette période

  See extended abstract

Presented in Session 157: Consequences of family policies