English  ✓

Français

Español

Changes in ownership rights, legal insecurity and territorial reorganisation in French Guiana

Yann Reinette

Avec un taux de croissance annuel moyen supérieur à 3.6%, la Guyane française connaît une accélération marquée du rythme de croissance de sa population. L’inertie accumulée dans la structure par âge de la population et les dynamiques migratoires garantissent une augmentation rapide et sur une longue période des effectifs. Ce changement qui s’opère dans le cadre de la transition démographique constitue le contexte le plus prégnant des problèmes économiques, sociaux et environnementaux relatifs à la possibilité d’un choix social. La nécessité d’un accompagnement politique des problèmes à traiter ou à anticiper en terme d’ajustements institutionnels et de règles d’actions collectives, relève de la gageure dans une société marquée par sa diversité ethnique et un modèle de consommation alimenté essentiellement par les transferts publics. Cette contribution explore les liens entres ces phénomènes démographiques, les bouleversements des institutions sociales sous l’effet du croît démographique et des migrations et les implications agro-écologiques et économiques.

  See paper

Presented in Poster Session 3: Poster Session 3