English  ✓

Français

Español

Gender and coronary disease: a comparison of trends in a target population

Sylvie Swales, Université Catholique de Louvain
Michel Jeanjean, Université Catholique de Louvain
Catherine Gourbin, Université Catholique de Louvain
Guillaume Wunsch, Université Catholique de Louvain
Josianne Duchene, Université Catholique de Louvain
Erwin Schröder, Université Catholique de Louvain
Bernard Masuy

Les résultats présentés proviennent de l’analyse de deux Registres (celui des infarctus et celui des interventions invasives), portant sur la population belge (25-74 ans) de la Province de Luxembourg (Belgique), pour la période située entre 1985 et 2000. La comparaison homme-femme des tendances temporelles (1985-2000) de la cardiomyopathie ischémique montre que pour l’incidence de l’infarctus et de la coronaropathie (infarctus ou coronarographies positives), l’évolution va dans le même sens : diminution pour l’infarctus, statu quo pour la coronaropathie. Par contre, le niveau des courbes diffère : le rapport est de deux hommes pour une femme. Bien que le taux d’infarctus mortels diminue au cours du temps, on observe un statu quo pour la létalité liée à l’infarctus, tant communautaire qu’hospitalière. Cependant, le niveau chez les femmes est supérieur à celui des hommes. Une des explications réside dans le taux beaucoup plus élevé de diabète 2 observé chez la femme.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 4: Poster Session 4