English  ✓

Français

Español

New perspectives for African families

Thérèse Locoh, Institut National d'Études Démographiques (INED)
Mouvagha Myriam, Institut National d'Études Démographiques (INED)

Notre communication analysera les bouleversements récents qui remodèlent les structures familiales africaines : débuts de la baisse de fécondité, nuptialité plus tardive, irruption du sida et de ses ravages sur la santé. Les économies en crise, les migrations vers les villes ou entre pays voisins, la scolarisation plus fréquente et l’accès progressif aux médias jouent un rôle important dans la recomposition idéaux et des modes de vie familiaux. C’est ce que nous analyserons dans cette communication qui portera sur les sociétés d'Afrique de l'Ouest et centrale et utilisera d’une part les données des enquêtes DHS dont les passages répétés sont particulièrement appropriés pour décrire, à grands traits, les évolutions qui se produisent depuis 20 ans. Nous nous appuierons aussi sur un ensemble d'enquêtes sociologiques et d'observations de terrain pour identifier des tendances nouvelles auxquelles les statistiques ne donnent pas encore droit de cité.

  See paper

Presented in Session 16: The family in Africa