English  ✓

Français

Español

Homogamy in the region of Gharb-Chrarda-Béni Hssen, Morocco: effects of geographical and socio-professional factors

Hinde Hami, Laboratoire de Pharmacologie et Toxicologie
Abdelmajid Soulaymani, Université Ibn Tofail
Abdelrhani Mokhtari, Université Ibn Tofail

Une étude prospective sur 106 femmes accouchées à l’Hôpital de Cherif Idrissi à Kénitra (Région du Gharb-Chrarda-Béni Hssen - Maroc) a permis d’évaluer l’homogamie comme stratégie matrimoniale dans cette région et de vérifier l’existence d’une certaine continuité dans les comportements matrimoniaux d’une génération à l’autre (génération des couples étudiés et génération de leurs parents). L’homogamie de 106 couples formés entre 1977 et 2003 a été comparée à celle de leurs parents et divers types d’homogamie ont été mesurés. L’immobilité sociale de l’individu et, à la limite, l’isolement génétique du groupe reproducteur ont été étudiés par la mesure de l’homogamie géographique (ou encore endogamie) et l’analyse de la consanguinité. Les résultats révèlent des comportements homogames assez prononcés. Le choix du conjoint tend à se faire dans une certaine proximité géographique et il se porte sur un partenaire de même niveau socio-économique, ayant un niveau d’instruction proche.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 2: Poster Session 2