English  ✓

Français

Español

In search of oneself: identity choice in post-Soviet Russia

Elena Filippova, Institute of 'Ethnology & Anthropology, Russian Academy of Sciences

La Russie a connu, en moins d'un siècle, deux grands ruptures: en 1917 et, puis, en 1991. Dans les deux cas, cela signifiait non seulement la disparition d'un Etat de la carte du monde et l'apparition d'un autre (en 1991, il s’agit, en fait, de 15 d'autres) par une modification des frontières mais aussi l'abolition totale de la structure sociale et, par conséquent, la perte des repères identitaires. Le destin de la nouvelle Russie dépend beaucoup du résultat d'un processus en cours: l'invention d’une Nation susceptible de réunir toute la population du pays. Il existe pourtant des héritages remettant en question la réussite de ce projet ambitieux. La plupart d'entre eux sont enracinés dans le système politique précédent et dans son fondement idéologique. Cela implique la nécessité de la révision de cet héritage et du rejet de certaines idées reçus

  See paper

Presented in Session 160: Multiple identities and statistical measures