English  ✓

Français

Español

Childless men and women do not resemble each other

Isabelle Robert-Bobée, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)

10 % des femmes nées entre 1935 et 1953 et 14 % des hommes des générations 1933-1951 n’ont jamais eu d’enfants (enquête Etude de l’Histoire Familiale de 1999, Insee). Chez les femmes, ce sont les plus diplômées qui deviennent le moins souvent mères, et non seulement parce qu’elles vivent moins souvent en couple. Même parmi celles ayant vécu en couple, les différences selon le niveau d’études demeurent importantes. Chez les hommes par contre, les différentiels sont faibles et disparaissent pratiquement chez ceux ayant vécu en couple. Ceci conduit à s’interroger sur les similitudes et différences entre femmes et hommes qui sont restées sans enfants, en termes de parcours conjugal (formation/rupture d’unions), familial (avoir élevé des beaux-enfants), professionnel (avoir travaillé ou pas, toujours ou avec des interruptions d’activité, catégorie sociale occupée), et d’origine sociale (parents, nombre de frères et sœurs, nationalité ou pays de naissance …) notamment.

  See paper

Presented in Poster Session 2: Poster Session 2