English  ✓

Français

Español

Stress and health in the Baltic countries, 1994-1999

Catherine Gaumé, Université Catholique de Louvain

Les trois Pays Baltes, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie constituent un intéressant laboratoire de population pour tester les hypothèses concernant les déterminants des changements de la mortalité. Comme l’ensemble de la partie européenne de l’ancienne Union Soviétique, ils ont connu une stagnation de la mortalité à partir des années 1960, ainsi que les fluctuations brutales accompagnant la sortie du communisme. L’objectif de cette communication est premièrement de retracer les tendances récentes de la mortalité dans cette région et d’évaluer les causes possibles à cette évolution. Dans une seconde partie, en privilégiant l’hypothèse du stress comme facteur explicatif à ces profondes modifications de la mortalité, il s’agit d’appréhender son rôle sur l’état de santé des populations. Les analyses se basent sur 1994-1999, période pendant laquelle l’espérance de vie augmente à nouveau. Les données utilisées proviennent des différentes enquêtes Norbalt réalisées concomitamment dans les trois états.

  See extended abstract

Presented in Poster Session 4: Poster Session 4