English  ✓

Français

Español

New data on the shape of the mortality curve at advanced ages

Christian Monteil, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)
Martine Sylvestre

En France, l’augmentation de l’espérance de vie est aujourd’hui essentiellement le résultat du recul de la mortalité aux âges élevés, voire très élevés. Dans ce contexte l’imprécision entourant la mesure de la mortalité aux grands âges à partir des statistiques disponibles (pour la France : l’état civil et le recensement) pose problème. Afin d’améliorer cette mesure, l’Insee a suivi, au cours des cinq dernières années, la mortalité d’un échantillon de 200 000 personnes âgées de 85 ans et plus, dont 12 500 centenaires. Pour ces personnes, on dispose de toutes les informations collectées lors du dernier recensement (1999). Ceci nous permet d’étudier leur mortalité sur la période 1999-2004, notamment le niveau et la forme des quotients de mortalité, et l’influence de certaines caractéristiques individuelles sur la survie à ces âges là.

  See paper

Presented in Poster Session 4: Poster Session 4