English  ✓

Français

Español

Migration and professional trajectories: a longitudinal approach

Chloé Tavan, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE)

La dégradation du contexte économique au début des années 70 a rendu l’insertion professionnelle des immigrés plus incertaine au moment même où leur installation devenait définitive et la question de leur intégration à la société française commençait à émerger. La grille biographique de l’enquête « Histoire de vie » (2003) permet de mettre en évidence des différences de parcours professionnels entre les immigrés et le reste de la population, mais aussi au sein des immigrés selon le pays d’origine ou l’âge à l’arrivée. Notre étude montre entre autres que si après quelques années, les hommes immigrés ont aussi souvent que les non immigrés accédé à un emploi stable, une part importante des femmes immigrées reste en retrait du marché du travail. Les femmes arrivées avant la fin de leurs études et les femmes originaires de la péninsule ibérique ou d’Italie ont toutefois des probabilités accrues de connaître l’emploi.

  See paper

Presented in Session 176: Migrant integration in developed countries