English  ✓

Français

Español

Farmers from Tarija (Bolivia) to Cordoba (Argentina): migration processes and environmental factors

Valeria Lopez Gareri, Université de Paris X, Nanterre

Córdoba, deuxième ville d’Argentine, a commencé à recevoir des immigrants boliviens vers la fin des années 1960. Ces immigrants ont été employés principalement dans le secteur du bâtiment et dans la vente des fruits et légumes sur les marchés de quartier. Dès le début des années 1980, on observe l’amorce d’un nouveau type de mobilité : les agriculteurs saisonniers originaires de Tarija qui s’installent dans la ceinture verte. Le but de cette communication est de présenter les caractéristiques générales du processus migratoire des agriculteurs de Tarija à Córdoba, en essayant d’incorporer l’environnement des lieux d’origine comme facteur contribuant aux déplacements. Nous nous intéressons également à la relation que ces agriculteurs établissent avec l’environnement sur le lieu d’arrivé. Il s’agit d’une étude qui repose sur une enquête et des entretiens réalisés à Córdoba et à Tarija entre 1999 et 2002.

  See paper

Presented in Session 185: Migration and the environment