English  ✓

Français

Español

Mortality differentials in a favoured region: the case of the capital of Quebec

Marc Ferland, Direction de santé publique de la Capitale nationale
Michel Pageau, Direction de santé publique de la Capitale nationale

De par la loi, la Direction de santé publique de la Capitale nationale a l’obligation de suivre l’évolution de l’état de santé de la population de son territoire. L’analyse des inégalités de mortalité fait partie des principales productions effectuées périodiquement pour répondre à ce mandat légal. Bien que la situation de la population de la région soit dans l’ensemble meilleure que celle du Québec, on constate toujours d’importantes disparités au chapitre de la mortalité entre les sous-territoires de planification de services. Le pire bilan s’observe dans le secteur le plus défavorisée au plan socioéconomique. Ainsi, l’espérance de vie à la naissance y est de 5 années inférieures à celle observée dans le territoire le mieux nantis. De plus, plusieurs causes de mortalité y sont en excès (tumeurs, maladies cardio-vasculaires…). Cette situation est d’autant plus inquiétante que la majorité de ces décès sont évitables puisque associés à des comportements ou des contextes modifiables.

Presented in Poster Session 4: Poster Session 4