English  ✓

Français

Español

Work and fertility: life trajectories of women in two Mexican cities

Ingrid H. Schockaert, Université Catholique de Louvain

Le but du texte est d'indiquer les différentes trajectoires que suivent les femmes pour combiner travail et fécondité au cours de leur vie, et de situer ces actions dans leur contexte historique. Il s’inscrit dans l’approche neo-structuraliste qui comprend la société comme une conjonction de structures et d’actions en évolution permanente. En outre, les actions sont considérées comme un ensemble holistique formant le cours de la vie des individus. Les données proviennent d’enquêtes rétrospectives exécutées en 2002 et 2003 à deux villes mexicaines, Guadalajara et à Monterrey. Elles donnent de l’information sur environ 550 femmes pour chaque année de leur vie. La méthode d’alignement optimale suivie par une analyse de classification permettra de construire des groupes d’individus connaissant des trajectoires combinées de travail, nuptialité et fécondité similaires. Ensuite, l’introduction de variables explicatives, comme la génération et la classe sociale, permettra de situer les trajectoires dans le contexte historique des villes concernées.

  See paper

Presented in Session 43: Innovative methods for the study of family formation