English  ✓

Français

Español

Kinship, family and households in Africa. The example of the Bandafassi in Senegal

Emmanuelle Guyavarch, Institut National d'Études Démographiques (INED)
Gilles Pison, Institut National d'Études Démographiques (INED)

En Afrique, combien un individu a-t-il de frères et sœurs, d’oncles et de tantes, de cousins, etc. ? Avec combien d’entre eux vit-il dans le même ménage ? De façon générale, quelle est l’allure de la parenté et de la famille ? Nous prenons ici l’exemple de la population rurale de Bandafassi (Sénégal), polygame et à forte fécondité, qui a fait l’objet d’un recueil de généalogies orales complété d’un recensement et d’une observation démographique suivie depuis 1970. Un nouveau-né a en moyenne 5,1 germains quand il naît, dont près de la moitié (2,2) ne sont que des demi-germains. En tenant compte des germains plus jeunes, qui naitront ultérieurement, un adulte de cette population a en moyenne près de 10 germains ou demi-germains. La communication étudie ensuite les ménages et l’âge auquel les enfants quittent leurs parents et les germains d’une même fratrie se séparent les uns des autres.

  See paper

Presented in Session 129: Family networks