English  ✓

Français

Español

Return to work after age 60 in Brazil: the weight of private intergenerational transfers

Clarice Peixoto, Universidade do Estado do Rio de Janeiro

Pour beaucoup de Brésiliens, la retraite ne signifie pas la fin de l’activité professionnelle. Il se produit un retour ou un maintien au travail qui est la conséquence directe du montant dérisoire des retraites et d’un système de protection sociale précaire, limité à des fonctions assistantielles et incapable de faire face au vieillissement rapide de la population. Devant l’incapacité de l’État à maintenir un système de transferts sociaux minimal (l’absence de prestations familiales, d’allocations-logement, faiblesse des prestations-chômage et de maladie), la famille apparaît comme une ressource essentielle, à l’origine d’un important volume de transferts privés. L’enquête montre que les transferts intergénérationnels occupent une place importante dans le fonctionnement de la société brésilienne. La majorité des retraités aide leurs enfants adultes, tant financièrement que par la prestation de services ou par une aide au logement, qui prend souvent la forme de la cohabitation en cas de chômage et de divorce dans la génération des enfants.

Presented in Poster Session 4: Poster Session 4