English  ✓

Français

Español

Exodus of young people from rural areas of developing countries

Carline Duval Joseph

RESUME: L'exode rural des jeunes revêt une importance considérable dans les pays en développement. En Haïti, l’excédent de population des centres urbains provient surtout des déplacements de jeunes campagnards vers les villes. De 1982 à 2003, la taille des villes a doublé et la population urbaine du pays a gagné 15 points. Il en résulte une explosion urbaine avec ses corollaires l’augmentation du chômage et l’urbanisation sauvage. Ces transformations de l’organisation spatiale du pays ne font pas l’objet des préoccupations premières de l’appareil politique. Le système de planification urbaine est censé inexistant; le plan de régulation de la croissance urbaine et les politiques y relatives se résument à certaines opérations volontaires et exceptionnelles d’un régime donné. Nous proposons l’esquisse d’une structure chargée de définir les termes normatifs de la régulation des flux migratoires et de l’insertion des migrants, puis d’œuvrer à la prévention et à la maîtrise de ce phénomène.

  See paper

Presented in Poster Session 5: Poster Session 5