English  ✓

Français

Español

Measures of academic success and failure

Robert Maheu, Ministère de l'Éducation du Québec

Nous présenterons, diverses mesures de réussite et d’échec scolaires. Nous expliquerons l’intérêt et les inconvénients des approches transversales et longitudinales ainsi que les facteurs nous poussant vers l’un ou l’autre choix. Nous aborderons également la mesure des événements scolaires, et de leur rang, dans la population et dans des cohortes scolaires, réelles ou fictives.:Nous commenterons les écarts observés entre les données administratives et des observations extraites des grandes enquêtes. La mesure de la diplomation, avec des données administratives, suppose que l’on puisse identifier les premiers diplômes. On utilisera généralement la population au dénominateur. Mais il est également intéressant, quand l’accès a un programme n’est pas universel, de mesurer la réussite de ce programme dans une cohorte de primo-inscrits, ou encore, dans une cohorte de sortants. L’abandon scolaire peut être regardé comme étant un état temporaire ou définitif. Nous élaborerons sur quelques façons de le mesurer, leurs avantages et leurs inconvénients.

  See paper

Presented in Session 3: Schooling